Artisanat et shopping

L’artisanat reste l’apanage de l’île. Les habitants dont les origines culturelles sont parfois éloignées perpétuent, par ce biais, des traditions qui les rattachent à leurs lointaines racines, comme la fabrication de joaillerie prisée par les Mauriciens d’origine indienne ou arabe. Un peu partout sur l’île, vous trouverez des boutiques spécialisées dans la production et la vente d’objets artisanaux, parfois insolites. Une balade sur les marchés qui se tiennent dans chaque village peut aussi donner lieu à des belles trouvailles. Avec la garantie de ramener chez vous des souvenirs « made in Maurice ». Maurice est un paradis pour les amateurs de shopping. Au delà du plaisir de s’accorder quelques heures de lèche vitrine, on peut y réaliser de très bonnes affaires. A cela, deux raisons principales. Les boutiques hors taxes que l’on voit se multiplier au gré des années et la coutume locale du marchandage, particulièrement répandue sur les marchés. C’est aussi l’occasion de mieux appréhender la culture et l’histoire de l’île que l’on détecte dans une offre colorée et hétéroclite. De nombreux centre commerciaux, des boutiques spécialisées et autres galeries d’art vous invitent à entrer pour le simple plaisir des yeux… avant de succomber avec la satisfaction d’accéder à un très bon niveau de qualité au meilleur prix.

L'artisanat
Le travail manuel offre des articles de qualité très accessibles. Vannerie (panier en vacoas, abats jours raphia, mobilier en rotin…), tapisserie, bijoux (d’influence arabe ou indienne) sont fabriqués par des Mauriciens doués qui acceptent volontiers de négocier les tarifs de leur production. Les amateurs de chapeaux tressés trouveront leur bonheur sur l’île de Rodrigues.

Les vêtements
Fashion victimes, prévoyez de la place dans vos bagages. A l’époque où l’île abritait encore les usines de Ralph Lauren et Hugo Boss, les invendus et les fins de stocks étaient proposés à des prix imbattables. Ces ventes se perpétuent dans certaines boutiques ou via des vendeurs de plages, mais il s’agit souvent de contrefaçons, même si elles font preuve d’une fidélité exemplaire aux originaux. Plus généralement, pulls en cachemire, cardigans en laine, linges brodés main, tissus au mètre, soieries et vêtements de style indien ont offert à l’Île Maurice une solide réputation en matière de confection textile.

Les maquettes
Les maquettes de bateaux sont devenues l’apanage de Maurice. L’île est devenue le premier constructeur de modèles réduits depuis 1970, grâce à des sculpteurs particulièrement doués et des centaines d’ateliers qui ont vite compris le profit qu’ils pouvaient en tirer. Attention toutefois, la colle utilisée, d’une qualité discutable a parfois du mal à résister aux appartements européens chauffés par des radiateurs. Sur place, des galerie musées, La Comajora ou Historic Marine invitent à découvrir des maquettes retraçant l’évolution des bateaux de -6000 au XXème siècle.

 

Les boutiques hors taxe
Réservées aux touristes munis de leur passeport et de leur billet d’avion, les boutiques hors taxe sont de plus en plus nombreuses à ouvrir leur porte sur le territoire mauricien. Le principe est simple : les articles sont achetés sur place (à des tarifs très compétitifs) et récupérés à l’aéroport au comptoir de la douane ou à celui de la chambre de commerce.

Les quartiers commerçants
Le Caudan et le Port Louis Waterfront
La réussite de ce site tient dans un mélange des genres particulièrement réussi. Shopping, détente, restauration dans un cadre moderne permettent d’y mêler bonnes surprises et bons moments.

Le Quartier chinois de Port Louis
Un voyage au cœur de votre voyage. C’est l’invitation insolite que propose ce quartier où l’on croise des marchands de « mines bouillies » et de « boulettes poissons » et où l’on peut encore admirer la patience d’un imprimeur qui compose encore son journal en suivant les traditions ancestrales. Vous ne rêvez pas, vous êtes bien au cœur de l’île Maurice, et les prix, imbattables, sont eux aussi bien réels.

Rose Hill
Ne manquez pas de faire un tour dans le quartier commerçant d’Arab Town agrémenté d’un joli marché couvert.

Floreal Square
De bonnes affaires à faire ! A Floreal Square, 12 boutiques (hors taxe et magasins d’usine) rivalisent d’offres auxquelles on résiste difficilement lorsque l’on flâne à travers les étals de vêtements, bijoux, soie, tapis orientaux, objets artisanaux, alcools exotique, épiceries fines…

Grand Baie
Cette région illustre à merveille l’envolée récente de l’île qui fait du commerce un nouveau pôle d’attraction. C’est sans doute le site à ne pas manquer si vous souhaitez consacrer du temps au shopping… en profitant de quelques pauses loisirs.

Comptoir des Mascareignes
Le Comptoir des Mascareignes, espace de shopping haut de gamme en face du Jardin des Pamplemousses.
Les vingt-quatre boutiques du centre commercial (dont certaines sont déjà très réputées à Maurice), proposent une sélection de produits d'artisanat local, maquette de bateaux, prêt-à-porter, joaillerie, un excellent café-restaurant, ainsi qu'un bureau de change, un parking. Le Comptoir des Mascareignes possède tous les atouts pour les touristes et Mauriciens adeptes du shopping.

Les marchés
Pour acheter des objets typiquement mauriciens, il faut se rendre sur les nombreux marchés, ou « bazars », très colorés de l’île où le marchandage est une tradition. Chaque village possède son propre marché. Ceux de Port Louis, de Flacq et de Quatre Bornes (spécialisé dans les produits textiles) sont incontournables.  

 Le marché central de Port-Louis   , reconstruit en 2004, reste le point de ralliement des Mauriciens à la recherche d’un “cari” ou d’un “dithé”. On y trouve tout ce qui fait le charme de l’Ile Maurice : artisanat, légumes, “dhall purri” réputés ainsi que l’incontournable marchand de tisanes. On peut y faire de bonnes affaires, à condition de marchander.

Flacq est un des villages les plus importants de Maurice. Ce véritable carrefour de la vie dans l’Est est aussi le site d’un des plus grands marchés à ciel ouvert du pays tous les mercredis et les dimanches. Très couru, ce marché haut en couleurs se tient à quelques mètres de la Magistrature, un bâtiment historique.

Evenement